Le départ en retraite est souvent apprécié et attendu avec impatience pour la majorité des personnes. Mais pour certaines personnes, c’est le début des ennuis car le montant de la retraite n’est pas en adéquation avec le montant attendu. C’est le cas de Monique Pinte, retraitée qui, après avoir payé l’ensemble de ses factures, n’a plus que 20 € comme elle le mentionne à nos confrères du Figaro.

La retraite est à la fois attendu amis également craint car cela peut engendrer une forte baisse financière des revenus. Une situation qui a forcément un impact sur la qualité de vie des retraités.

Le cas de Monique

Monique a fait partie des gilets jaunes à Dijon, car elle souhaitait montrer son mécontentement face à une situation financière très fragile.

Elle perçoit 727€ de retraite mensuelle. La femme a beaucoup de difficulté à boucler ses fins de mois. A travers un entretien donné à nos confrères de France 3, Monique explique qu’elle vit dans une situation précaire depuis son départ en retraite. Elle peut rester quelques jours sans nourriture.

La retraitée indique qu’elle percevait 300€ supplémentaire avant son départ en retraite. A l’époque, elle pouvait même se permettre certains plaisirs comme le cinéma et les restaurants. Aujourd’hui, c’est devenu impossible.

La vidéo de l’interview de Monique a fait un véritable buzz ! Beaucoup de téléspectateurs ont appelé la journaliste pour venir en aide à la retraitée. C’est alors que la journaliste Maeva Darmoy a mis en place une cagnotte pour aider Monique. La générosité des français a réchauffé le cœur de la retraitée qui continue à lutter pour s’offrir une meilleure situation, notamment en étant mieux conseillée quant à ses droits.

Un chapitre qu’il faut préparer

Beaucoup de personnes continuent à travailler au moment de la retraite. D’après les experts, “les futurs retraités devraient envisager de continuer ou non à exercer certaines fonctions.”

Beaucoup de retraités ont un nouveau job pendant leur retraite avec un travail à temps partiel, un travail temporaire ou un travail indépendant. Une tendance qui se développe de plus en plus.

D’après un sondage réalisé en 2013 par Careerbuilder.com, “60% des travailleurs de 60 ans et plus ont déclaré qu’ils chercheraient un nouvel emploi après leur retraite, contre 57% l’année dernière. “Dans son rapport de 2010 intitulé  Travailler à la retraite, un phénomène du XXIe siècle, le Centre Sloan sur le vieillissement et le travail et l’Institut pour la famille et le travail signalent “qu’un travailleur sur cinq occupe un poste après la retraite et que 75% d’entre eux s’attendent à travailler ou à faire la transition vers une deuxième carrière à un moment donné après leur retraite.”

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici