Le petit garçon de Samantha Rodgers, Juliano, était âgé d’un an lorsqu’elle a soudainement remarqué des ampoules autour de sa bouche.

La mère, originaire de l’Iowa, a emmené son fils chez un médecin, qui pensait qu’il avait la grippe – ou, au pire, un mauvais cas de fièvre aphteuse.

Mais la vérité s’est avérée bien pire, et les ampoules autour de la bouche de Juliano ont amorcé le début d’un cauchemar.

Les ampoules de Juliano ont continué à se développer. Comme tous les parents le savent, la panique qui s’installe lorsque votre enfant est malade et que vous ne pouvez rien y faire est insupportable. Pour Samantha, c’était justement ainsi.

Lorsque les douloureuses ampoules de Juliano se sont propagées jusqu’au cou et à son ventre, Samantha n’a eu d’autre choix que de le ramener chez le médecin.

Juliano a été testé pour le virus de l’herpès simplex de type 1. À la grande surprise de Samantha, les résultats sont revenus positifs. Son petit garçon avait été infecté par l’herpès – une maladie qui restera à jamais en lui.

On ne sait pas comment Juliano a été infecté, mais les boutons de fièvre se propagent lorsqu’une personne touche un bouton de fièvre ou une salive qui contient du liquide infecté – les jeunes enfants sont particulièrement sensibles. Il suffit d’un câlin ou d’un baiser avec une personne infectée pour que le virus soit transmis à une autre personne.

« Ça craint parce que c’est un problème qui perdura toute sa vie maintenant. Chaque fois qu’il aura de la fièvre, chaque fois qu’il sera malade, il y aura peut-être d’autres risques de contagion, je ne sais pas comment gérer ça. J’essaie de faire de mon mieux, c’est triste, ça me brise le cœur et je ne peux rien faire pour l’aider, » a confié Samantha à WHOtv.com.

Juliano a reçu des traitements pour atténuer ses symptômes et il se sent mieux maintenant. Malheureusement, il portera le virus en lui pour le reste de sa vie.

Samantha ne sait pas qui a contaminé son fils, mais maintenant elle demande aux autres parents de faire attention à ne pas laisser les gens entrer en contact avec leurs enfants. Une personne peut être porteuse du virus même si elle ne présente aucun symptôme.

« Tout ce que je peux dire, c’est qu’il faut se montrer prudent, ça peut être n’importe qui, votre meilleure amie, votre sœur, votre frère, ou votre mère, ça peut être n’importe qui. Tout le monde doit se laver les mains, se désinfecter, si vous voyez un bouton ou quoi que ce soit sur eux, ne les laissez pas s’approcher de votre bébé. »

Juliano n’est pas le seul. Nous avons déjà écrit des articles sur la petite Sienna âgée de deux ans, qui a soudain eu une éruption sanguinolente sur son visage. Il a fallu huit mois à ses médecins pour comprendre ce qui n’allait pas. Et il s’avère qu’elle avait été infectée par le virus de l’herpès par un parent qui lui avait donné un baiser.

Plus les enfants sont jeunes, plus l’herpès est dangereux pour eux. Partagez cette information avec vos amis et votre famille sur Facebook. Même si vous savez à quel point l’herpès labial est dangereux pour les enfants, tout le monde ne le sait pas.

Aucun enfant ne devrait être affecté par ce fléau !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici