Lors de la scolarité, il existe de nombreux éléments qui peuvent nous faire peur. Bien sûr, vous m’avez compris, on parle bien des heures de colle et des punitions ! Recopier 150 fois une phrase, être privé de récréation, ou bien avoir un mot dans son carnet à faire signer par les parents. c’était le moyen de faire face aux problèmes de discipline par l’établissement scolaire.

L’école souhaitait, en autre, donner plus de sens aux punition. Le but étant de lutter contre le décrochage scolaire, mais également faire en sorte que les élèves s’intéressent à leurs environnements extérieurs.

Cette sanction a lieu, si et seulement si les parents sont d’accord et en dehors des heures de cours. C’est l’association Veni Verdi qui a proposé cette solution sur les 4500 mètres carrés d’espaces verts du collège. Ils ont été métamorphosés en une immense ferme au sein de la ville.

Les élèves peuvent se rendre, avec l’équipe de l’association, pour labourer, planter des légumes, etc. Les punitions sont adaptées aux profils des collégiens. La principale adjointe du collège indiquait au Figato que cette solution était particulièrement efficace puisqu’« au total, une trentaine d’élèves a pu être rattrapée ».1 tag

En s’intéressant à la nature, en voyant leur travail qui a été fait avec beaucoup de sérieux, les jeunes peuvent s’intéresser à leur environnement. Il s’agit d’une très bonne technique pour dévoiler la réalité de la nature auprès des collégiens.

Certains élèves se voient découvrir une véritable vocation et deviennent même volontaire pour labourer la terre notamment.

Une prise d’initiative à saluer qui fait plaisir à voir ! Voici la vidéo de l’association.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici