Il y a des jours où les médias me font tellement peur que je me demande parfois dans quel monde vivons nous ? Au cours des années, nous avons assisté à plusieurs défis Internet auxquels des adolescents ont bêtement participé, tels que le défi Tide Pod, le défi «In My Feelings», le défi du tampon bouillant et le défi «Bird Box». Celles-ci ne sont que quelques-unes de vos préoccupations, il y a pire sur Internet qui pourrait vous choquer.

Mais celui-ci, ce défi a brisé mon cœur en deux. Il s’avère qu’un jeune garçon de 12 ans a été gravement brûlé après que ses propres amis aient décidé de l’incendier pour faire le buzz sur les réseaux sociaux appelée «The Fire Challenge». La mère du garçon du Michigan, Tabitha Cleary, a déclaré que son fils Jason avait plusieurs degré de brûlure après que son ami l’ait aspergé de dissolvant pour vernis à ongles et l’ait incendié. Le garçon a été hospitalisé pendant quatre jours au total après l’incident qui s’est produit chez un ami.

Honnêtement, cela me semble tout simplement ridicule. Mettre le feu à une personne pour vous rendre «célèbre» n’est ni cool ni excitant de toute autre manière. Ce gamin aurait pu être sérieusement blessé. Mais, apparemment, ce n’était pas la première fois que les garçons relevaient le défi. La première fois, ils ont réussi à éteindre le feu rapidement, car il ne s’est pas suffisamment répandu pour créer un feu complet. La deuxième fois, les flammes se sont allumées suffisamment pour brûler les bras, le torse et le cou de Jason.

Ce qui aggrave encore la situation, c’est que «The Fire Challenge» n’est pas nécessairement nouveau. Selon le centre de recherche sur la prévention des blessures de l’Université de l’Iowa, le problème des incendies a commencé à apparaître vers 2010. Plusieurs autres blagues sur les réseaux sociaux, comme celui-ci, impliquent de faire bouillir de l’eau, plusieurs années plus tard.

En 2016, un garçon du Queens, à New York, a également été gravement brûlé après avoir décidé de se vaporiser d’alcool à brûler et de s’immoler par le feu afin de pouvoir poster la vidéo en ligne. Selon WDIV, l’année dernière, une fillette de 12 ans de Detroit a passé deux mois à l’hôpital après avoir subi des brûlures aux deuxième et troisième degrés du dangereux défi.

Ces enfants ne réalisent-ils pas qu’ils mettent leur vie en danger pour obtenir quelques goûts ici et là sur Facebook ? C’est vraiment stupide, et au rythme auquel nous allons, j’ai vraiment peur de ce qui peut arriver dans l’avenir.

Parents, je sais que nous ne pouvons pas contrôler ce que les enfants font de nos jours, mais si vous voyez quelqu’un acheter des liquides inflammables tels que de l’acétone ou de l’alcool, essayez peut-être de leur parler avant qu’ils ne brûlent sérieusement leurs amis ou eux-mêmes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici