On le sait, depuis toujours les stars d’Hollywood on crée une fascination de la part des fans qui veulent absolument tout savoir à leur sujet. D’ailleurs, récemment Vanessa Paradis en parlait dans une interview. 

L’ancienne compagne de Johnny Depp indiquait à quel point la vie était compliquée quand elle était submergée par les paparazzis et qu’ils épient sa vie à la recherche de la moindre chose pour faire le buzz. 

Elle déplorait alors que ces personnes se servent du malheur des gens pour faire du business ! Cette situation, Angélina Jolie ne la connaît que trop bien, et ce depuis de nombreuses années. 

En effet, avec Brad Pitt, elle a fait la une des journaux plus d’une fois que ce soit pour elle, son couple, ses enfants, mais aussi plus récemment son divorce avec la star du cinéma qui ne s’est pas très bien passé

Cette folle rumeur sur Angélina Jolie ! 

Dès lors, vivant toujours sous le regard des objectifs d’appareils photo, chaque fait et geste de l’actrice a toujours été analysé et certaines nous sont venues récemment à une bien drôle de conclusion ! 

En effet, c’est difficile à croire dit comme ça, mais selon ces personnes qui sont  très sérieuses, il se pourrait qu’Angélina Jolie soit en fait une agent de la CIA, son métier lui servant de couverture parfaite. 

Pour étoffer leur hypothèse, ces personnes ont épluché les amitiés de l’actrice et ont découvert qu’elle entretenait des liens avec plusieurs agents ou anciens agents connus de la CIA depuis des années ! 

Un scénario qui semble tout droit tiré d’un film et que l’on a tout de même du mal à croire tant cela semble impossible, justement car elle est tout le temps suivi par des paparazzis dans le moindre de ses déplacements. 

Dès lors, compliqué d’être une espionne vraiment efficace quand le moindre de vos gestes va être épié par la planète entière quelques secondes seulement après que vous l’ayez fait. Mais ces personnes n’en démordent pas . 

Pour eux, être actrice est justement la couverture parfaite pour Angélina Jolie qui peut se balader aux quatre coins de la planète, accéder à tout ce qu’elle veut du fait de son statut sans que l’on en se pose de questions.