Cette fillette interprète la chanson la plus dure au monde, après deux notes, le jury est subjugué …

Il est arrive que certaines personnes arrivent au monde avec un don incroyable. En effet, savoir bien chanter n’est pas donné à tout le monde. Oublier, quelques secondes, ces stars qui chantent avec une multitude d’effets spéciaux. En réalité, il existe très peu de chanteurs, qui ont une voix magique qui vous transperce jusqu’u plus profond de vos entrailles. Pourtant, une petite fille, jusque là compétemment inconnue du grand public a subjugué le jury.

Elle s’appelle Serena Rigacci et a un don exceptionnel. La jeune fille, âgée de 11 ans et originaire d’Italie. Elle a conquis le jury lors de sa participation à l’émission de télé-crochet « Next Star. ». Parmi toutes les chansons existantes, Serena a fait le choix d’une chanson classique de Whitney Houston « I Will Always love You. », qui n’est pas l’une des plus faciles. En effet, elle s’est même attaquée à l’une des chansons les plus difficiles au monde, qui nécessite une grande puissance vocale.

Tous ceux qui connaissent cette chanson et connaissent la voix de Whitney ont bien conscience que la partie n’était pas gagnée d’avance. Mais le résultat est tout simplement bluffant. D’autant plus qu’à seulement 11 ans, chanter devant des millions de téléspectateurs, n’est pas une mince affaire. Mais deux notes ont suffit pour que la jeune Serena subjugue non seulement le public, mais aussi le jury qui n’avait pas caché son exigence envers les différents candidats.

En quelques secondes, l’émotion était palpable dans la salle. Elle a conquis tout le monde. Regarder le talent authentique de cette future star à travers la vidéo ci-dessous. Il est certain que la jeune fille a un grand avenir devant elle … Espérons qu’elle soit bientôt de retour dans les bacs !

Un pompier a frôlé la mort suite à une infection cardiaque après s’être coincé du popcorn dans les dents !

Un pédophile déclare : «Si un enfant est assez vieux pour parler, il est assez vieux pour avoir une relation se-xuelle»