Nagui, piston sur France 2, cette demande ahurissante à Faustine Bollaert

Une candidate de l’émission présentée par Nagui peut dire merci à l’animateur qui est parvenu à lui décrocher un stage à l’antenne.

Le 24 avril dernier, lors du prime du Tournoi des maestros de N’oubliez pas les paroles, le jeu télévisé présenté par Nagui sur France 2, l’animateur n’a pas hésité à intervenir en faveur de l’une des candidates, prénommée Héloïse. Faustine Bollaert a reçu en direct de l’émission l’appel de l’animateur qui plaidait en faveur de la maestro.

Cette dernière souhaitait ardemment travailler auprès de la présentatrice de Ca commence aujourd’hui. «Ce n’était pas vraiment prévu… Mais avant même que vous chantiez pour la Fondation pour la recherche médicale (…) je vais lui mettre une pression… Elle va me détester de faire ça», a déclaré Nagui à la candidate avant de lancer l’appel sur son téléphone.

Faustine Bollaert, au volant de son véhicule, a décroché pour apprendre que celle qui occupe la 16e place des meilleurs maestros de l’émission N’oubliez pas les paroles «rêve» de travailler avec elle.«Je te rassure, c’est gratos ! C’est un stage… Tu n’es pas obligée de l’engager tout de suite au salaire de productrice», a soutenu le compagnon de Mélanie Page.

Héloïse, elle, en a profité pour révéler à Faustine Bollaert qu’elle «l’adore». «Vous êtes super, hyper drôle, souriante».Étonnement,Nagui a ensuite demandé à la maestra si elle «connaît des chansons de Michel Sardou ». «C’est la condition sine qua non pour travailler avec toi», lui a-t-il lancé l’air amusé. Sans se faire prier, la jeune femme a entonné un passage de Les Lacs du Connemara.

«Pourquoi, pour travailler avec toi, il faut connaître Michel Sardou ?», a toutefois demandé Nagui à l’animatrice de Ça commence aujourd’hui. «En ce moment, je me refais tout son répertoire, alors si Héloïse me dit qu’elle est incollable sur Michel Sardou, on l’accueillera avec plaisir dans l’équipe», à précisé l’épouse de Maxime Chattam à l’animateur de France 2 qui a annoncé le 14 avril dernier, renoncer au jeu télévisé Tout le monde veut prendre sa place  qu’il présentait depuis 2006.

Une décision mûrement réfléchie, basée sur un besoin de changement, assure-t-il. « Ça manquait un peu dans ma vie. Cette décision est mûrement réfléchie. Ça fait presque trois ans que j’évoquais le besoin de rafraîchir le jeu, ne serait-ce que pour me renouveler. Je ressentais un décalage entre l’émission et moi », a-t-il expliqué dans Le Parisien. Une vision apparemment contraire à celle du directeur des programmes de la chaîne qui, d’après l’animateur, rejetait systématiquement ses propositions. « Chaque fois que je proposais des idées, elles n’aboutissaient pas. Peut-être par peur d’un rejet des téléspectateurs. Résultat, ça fait 15 ans que c’est exactement le même jeu qu’au premier jour ».

Camilla Parker-Bowles se fait du souci pour Charles, au fond du trou depuis le décès de son père

Brigitte Macron confrontée à la justice, irritée, elle sort les crocs