Olivier Véran et Coralie Dubost, rupture, la raison stupéfiante révélée

L’idylle entre Olivier Veran et Coralie Dubost aurait pris fin, à l’initiative du ministre de la santé.

Leur histoire d’amour n’aura duré au final que trois ans. Désormais, elle appartiendrait au passé selon une information du magazine Closer qui s’appuie sur une révélation  de L’Obs. Et la décision de rompre viendrait d’Olivier Véran «après trois ans d’amour ». Closer évoque comme raison «la gestion de la crise sanitaire, les confinements successifs et la pression au sommet de l’État», qui, indique la publication, «ont peu à peu compliqué leur vie à deux ».

Avec la crise sanitaire, le ministre de la Santé et la députée de l’Hérault se sont retrouvés confrontés à une plus grande pression médiatique. Il y aurait d’ailleurs un moment déjà qu’ils n’habitent plus ensemble. Deux mois précisément, rappelle la publication au sujet de cette étincelle qui s’était produite en 2018 lors de la bataille pour la loi Asile et Immigration.

Le coup de foudre avait été réciproque et chacun avait quitté son compagnon de l’époque pour vivre cette histoire d’amour. «Entre Olivier et moi, les choses ont pris du temps. On a été collègues, puis amis avant le coup de foudre », confiait la députée dans les colonnes de Paris Match. Seulement, les deux amoureux ont commencé à avoir des désaccords.

D’après Gala, l’une de ces divergences est intervenue en avril 2020, avec l’arrivée de Coralie Dubost dans un groupe de 69 députés souhaitant la réouverture des plages pour la pratique de sports comme le Kayak ou le surf. Alors que dans le même temps, il apparaissait important pour le ministre de la Santé de maintenir ces lieux clos.

Olivier Véran et Coralie Dubost, bien que séparés, continueront cependant à se voir. Ce sera notamment le cas le 7 juin prochain à  l’Assemblée nationale lors du retour du projet de loi bioéthique et PMA pour toutes pour lequel la députée est rapporteuse. En début de semaine, le ministre de la Santé a réagi à la campagne de dénigrement du vaccin Pfizer dénoncée par plusieurs influenceurs. Ces derniers ont révélé avoir été contactés par l’agence de communication Fazze pour dénigrer, contre une rétribution, le vaccin.

«C’est minable, c’est dangereux, c’est irresponsable et ça ne marche pas», a déclaré le ministre de la Santé sur BFM TV. « Les Français sont largement majoritaires à souhaiter le vaccinaujourd’hui et je ne crois pas que des velléités, qu’elles viennent de l’extérieur du pays ou d’ailleurs, visant à essayer de faire de la communication négative soient de nature à détourner les Français de la vaccination», a-t-il affirmé.

Koh-Lanta endeuillé : Javier révèle le décès tragique d’un aventurier phare !

Alexandra ‘Koh-Lanta’ fière de ses nouveaux pieds : elle dévoile une photo étonnante