Pascal Praud, violent clash chez Laurent Ruquier, sa réplique cinglante à un célèbre journaliste

Pascal Praud, terrible dispute chez Laurent Ruquier, sa réponse sans équivoque à un célèbre journaliste

L’avenir d’Europe 1 a suscité de vives tensions sur le plateau de Laurent Ruquier, On est en direct. Notamment entre Pascal Praud et une journaliste de renom.

Ce week-end dans On est direct, l’émission de Laurent Ruquier diffusée sur France 2, on célébrait les 100 ans de l’histoire de la radio. L’animateur accueillait ainsi plusieurs journalistes dont Léa Salamé, Julien Courbet, Jean-Jacques Bourdin, Yves Calvi ou encore Pascale Clark. Cette dernière, lors du débat sur autour du sujet d’Europe 1 n’a pas mâché ses mots face à Pascal Praud qui ne partageait pas son avis.

La chroniqueuse estime qu’un rachat de la station par Vincent ne pourrait être perçu comme une bonne nouvelle. La radio connait des difficultés depuis plusieurs mois. Mi-avril, l’annonce de la suppression d’une quarantaine de postes a été faite. Mise en vente par le groupe Lagardère, son propriétaire, Vincent Bolloré se placerait parmi les potentiels repreneurs.

Mais pour Pascale Clark, cette option n’est pas envisageable car elle contribuerait à «enfoncer» la station. Alors lorsque Pascal Praud appui le fait qu’Europe a été numéro 1 et occupe désormais la neuvième place, Pascale Clark refuse de l’étendre comme un argument pour laisser la station à son triste sort. 

«Oui mais ça n’a rien à voir, je ne vois pas ce que ça change. Je pense qu’Europe 1 faut la soutenir aujourd’hui. Il ne faut pas l’enfoncer. Vous savez qu’il y a peut-être un péril qui rôde. Ça ne serait pas une bonne nouvelle que Bolloré rachète Europe 1, permettez-moi de le dire, donc je pense que c’est le moment où il faut soutenir Europe 1 et pas s’en moquer», a-t-elle soutenu.

«On ne va pas faire semblant de pas en parler, c’est important! Quand tout le monde dit, “Europe 1 tout le monde s’en moque”, il faut la soutenir car c’est trop grave ce qu’il peut se passer. J’en suis persuadée. Alors vous n’aurez pas le même avis, évidemment», a ensuite lancé Pascale Clark à Pascal Praud pour qui l’arrivée de Vincent Bolloré à la tête de la station radio ne serait pas forcement une mauvaise nouvelle.

«Donc soutenons Europe 1 qui mérite mieux que cinq points. Il y a des gens qui font leur boulot tous les jours. Je soutiens les gens d’Europe 1 qui sont des gens avec beaucoup de talent, ils n’en n’ont pas moins qu’ailleurs, c’est dur pour eux», a conclu la chroniqueuse. Mais pour l’animateur de Cnews, «le problème d’Europe 1 aujourd’hui et parfois même d’autres radios, c’est tout simplement de ne pas trouver, ou pas assez en tout cas, son public».

Written by user

Laeticia Hallyday – terrifiée pour Jade influencée par un pervers

Jean-Luc Reichmann, prédiction avenir, son don stupéfiant confirmé