Stromae marqué par sa dépression, l’idée de remonter sur scène le terrorise

Stromae traumatisé, il n’arrive plus à remonter sur scène !

Après plusieurs années d’absence sur la scène musicale, Stromae pourrait bientôt être de retour.

En 2015, alors qu’il était en pleine tournée, Stromae a été contraint de quitter la scène pour des raisons médicales. L’état de santé du chanteur «imposait un suivi médical », avaient à l’époque dans un communiqué officiel déclaré ses producteurs, précisant qu’il ne pourrait pas «reprendre ses activités pour le moment ».  

Le jeune homme avait pris un traitement préventif contre le paludisme, en préparation de sa tournée en Afrique. Le médicament, le Lariam, avait eu pour effet indésirable sur lui des troubles psychiques. En 1991, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et le laboratoire Roche informaient qu’une personne sur 10 000 ayant consommé le Lariam révélait des «réactions graves».

«J’ai fait une décompensation psychiqueJe perds la boule complètement. C’est vraiment pas chouette. J’ai fait une rechute il n’y a pas longtemps», avait  confié stromae. Selon L’Express, «les médecins confirment que les effets du Lariam pourraient durer des dizaines d’années encore ». Depuis, l’artiste est resté dans l’ombre. Mais il va mieux.

Sa carrière ne serait d’ailleurs pas en péril et il pourrait même bientôt livrer un nouvel album comme l’annonçait Libération en novembre dernier. « Je n’ai jamais vraiment arrêté. Je travaille et je m’amuse énormément. Mon absence me fait du bien, mais n’est pas définitive. J’en profite pour m’occuper de mon fils de deux ans et demi. Et puis, ce n’est pas comme si je ne travaillais plus. Je suis juste beaucoup moins médiatisé », rassure le chanteur dans les colonnes du magazine belge Max.

« Je n’ai jamais vraiment arrêté sauf à une période où je n’étais vraiment pas bien. J’en fais tous les jours, je travaille avec et pour d’autres… Un album arrivera à un moment donné mais je n’ai pas vraiment de date. S’être diversifié, ne pas avoir l’attention focalisée sur le projet Stromae, ça fait du bien », expliquait-il auprès de Libération au mois de novembre dernier.

Mais si le chanteur n’est pas pressé de remettre les pieds sur scène, c’est aussi par peur de ne pas être à la hauteur. «J’ai peur de ne pouvoir suivre physiquement. La scène est un exercice physique de deux heures  qui n’est pas à négliger», a-t-il déclaré aux confrères de Max. En attendant, Stromae s’occupe de son fils âgé. «Mais l’image qu’il chérit plus que tout, c’est le bonheur de son fils. Un petit garçon qui n’a aucun besoin de demander où est son papa. Et auquel le couple rêve de donner un petit frère ou une petite sœur », a commenté le magazine Public.

Written by user

Benoît Paire, Shy’m jetée aux oubliettes – La joie retrouvée avec Julie Bertin

Vanessa Paradis, très proche de Johnny Depp, au fond du trou